Blog de Philippe Carcone

Les cadres parisiens veulent plus que jamais quitter la capitale

Chaque année, Cadremploi fait le même constat : plus de 80% d’entre eux déclarent «vouloir quitter Paris pour s’installer en région». Mais à la faveur de la pandémie, une part croissante de ces cadres, passe de la simple déclaration – presque convenue – aux démarches concrètes, comme la recherche d’emploi.

Ainsi, le site de recrutement des cadres a observé une augmentation de 31% du nombre de candidats recherchant un emploi en région entre mars 2020 et mars 2021. Sur ce dernier mois, près d’un cadre sur 5 a recherché un emploi hors Île-de-France.

Mais où donc les déçus de la capitale envisagent-ils leur nouvelle vie ? Loire-Atlantique, Gironde et Rhône sont les départements les plus convoités : les bassins d’emploi des grandes villes comme Nantes, Bordeaux et Lyon sont très attractifs. Mais le climat et le cadre de vie comptent également : les cadres franciliens aimeraient pouvoir respirer l’air marin de la côte ouest ou randonner dans les Alpes sans avoir à prendre le train ou faire des heures de voiture.

Toutefois, la distance avec la capitale doit rester raisonnable et si ces trois villes sont si plébiscitées, c’est qu’elles sont reliées à Paris en moins de trois heures par le TGV. On ne coupe pas le cordon si facilement.

https://www.lefigaro.fr/economie/les-cadres-parisiens-veulent-plus-que-jamais-quitter-la-capitale-20210427

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Inscription Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org