Blog de Philippe Carcone

3 technologies sur le point de changer les aliments et la planète

L’agriculture verticale – la pratique de la culture des aliments dans des plateaux empilés – n’est pas nouvelle; les innovateurs cultivent des cultures à l’intérieur depuis l’époque romaine.

Ce qui est nouveau, c’est l’efficacité de l’éclairage LED et de la robotique avancée qui permettent aujourd’hui aux fermes verticales de produire 20 fois plus de nourriture sur la même empreinte que possible sur le terrain.

Les environnements contrôlés des fermes verticales réduisent l’utilisation de pesticides et d’herbicides, peuvent être neutres en carbone et recyclent l’eau.

L’agriculture cellulaire, ou la science de la production de produits animaux sans animaux, annonce un changement encore plus grand. Rien qu’en 2020, des centaines de millions de dollars ont afflué dans le secteur et, au cours des derniers mois, les premiers produits sont arrivés sur le marché.
L’agriculture de précision est une autre grande frontière.

Bientôt, les tracteurs autonomes utiliseront les données pour planter la bonne graine au bon endroit et donneront à chaque plante exactement la bonne quantité d’engrais, réduisant ainsi l’énergie, la pollution et les déchets.

Pris ensemble, l’agriculture verticale, cellulaire et de précision devrait nous permettre de produire plus de nourriture sur moins de terres et avec moins d’intrants.

https://theconversation.com/3-technologies-poised-to-change-food-and-the-planet-153852

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter (de retour prochainement)

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org