Blog de Philippe Carcone

Taxe sur les yachts: histoire d’un naufrage fiscal

Les documents budgétaires, dit-il, prévoyaient que cela permettrait à l’État d’empocher 10 millions d’euros. Or, à ce jour, cette taxe n’a rapporté que 288 000 euros pour 2019. Bercy espère cependant monter jusqu’à 530 000 euros avant la fin de l’année.
Quoi qu’il en soit, l’écart entre le « prévu » et le « perçu » est substantiel. Et incompréhensible. Le rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée nationale se rendra donc à Bercy, le 18 septembre, pour effectuer « un contrôle sur pièces et sur place » à la direction des douanes.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/09/07/taxe-sur-les-yachts-histoire-d-un-naufrage-fiscal_5507594_823448.html

calculator-1044173__340

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org