Blog de Philippe Carcone

Réforme des retraites: mauvaise surprise si vous avez commencé à travailler avant 20 ans

Le projet de loi sur la réforme des retraites prévoit de conserver la possibilité d’une retraite anticipée en cas de carrière longue. Si le dispositif est maintenu, il risque toutefois de perdre une partie de ses avantages.
Premier aménagement apporté à ce dispositif par le projet de réforme des retraites: il supprime la possibilité de liquider sa retraite à partir de 58 ans (seuls 2500 cas en 2017).
Second aménagement qui devrait durcir sensiblement les conditions d’accès à un départ anticipé: les périodes réputées cotisées ne seraient plus prises en compte. Autrement dit, on ne tiendra plus compte des périodes de chômage, de maladie, de maternité… pour apprécier votre durée de cotisation.
Le troisième et non des moindres: la retraite de ceux partant de manière anticipée sera calculée en retenant un âge d’équilibre abaissé de deux années. Soit 63 ans au lieu de 65 ans pour la génération 1975. En clair? « Les assurés qui partiront en retraite à 60 ans subiront systématiquement une décote de 15 % sur la totalité de leur retraite jusqu’à la fin de leur vie alors qu’aujourd’hui, ils partent avec leur retraite de base à taux plein. »

https://www.capital.fr/votre-retraite/reforme-des-retraites-mauvaise-surprise-si-vous-avez-commence-a-travailler-avant-20-ans-1361273

people-1394377_960_720

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org