Blog de Philippe Carcone

Nouveau tour de vis pour le « visa retraité » en Thaïlande

Selon les nouvelles règles entrées en vigueur depuis le 1er novembre 2019, les détenteur d’un visa OA qui souhaitent renouveler leur visa pour une longue durée (12 mois) doivent désormais présenter une assurance médicale couvrant des soins médicaux (consultation, médicaments) à hauteur d’au moins 40.000 bahts (1.210 euros) et des soins hospitaliers à hauteur d’au moins 400.000 bahts (12.100 euros). Une situation qui risque de poser problème pour bon nombre de retraités français qui cotisent à la CFE, puisque la CFE ne rembourse jamais 100% du montant des soins, et ne peut donc émettre un certificat de couverture en conformité avec les demandes de l’immigration thaïlandaise sans se dédire.
Les nouvelles règles concernant les ressources financières imposent aussi aux retraités un montent de revenu de 65.000/mois minimum ou de maintenir en permanence un solde créditeur de 400.000 bahts sur leur compte en banque en Thaïlande.
Mais selon les conditions contenues dans l’ordonnance de police n° 35/2561 les étrangers qui demandent une prolongation de leur visa de retraite en utilisant la somme de 800 000 bahts en banque ou la méthode du revenu combiné avec un dépôt bancaire doivent désormais conserver 800 000 bahts en banque pendant trois mois après la prolongation et 400 000 baht à la banque après ce délai.

https://www.thailande-fr.com/retraite/94418-retraite-en-thailande-mieux-vaut-etre-riche-et-en-bonne-sante

woman-1246587_960_720

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T :
CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations
de banque