Blog de Philippe Carcone

Ce qui va changer avec le nouveau diagnostic de performance énergétique

Il est prévu dans la loi depuis 2006 mais il n’avait qu’une valeur informative. Conséquence: 20% des annonces immobilières ne le renseignaient, selon la ministre du Logement Emmanuelle Wargon.

Le gouvernement a donc décidé de le rendre obligatoire. Ce sera chose faite à partir du 1er juillet 2021. Mais uniquement pour les particuliers dans un premier temps.

Les agences immobilières auront un peu plus de temps avant d’appliquer cette obligation. «À partir du 1er janvier 2022, le DPE sera obligatoire sur toutes les annonces immobilières (en ligne et en vitrine)», précise Emmanuelle Wargon sur LCI.

Ainsi, un vendeur (ou un propriétaire) devra présenter un DPE à l’acheteur (ou au locataire) lors d’une vente immobilière ou d’une location. Si tel n’est pas le cas ou en cas de doute sur les résultats, le DPE sera opposable. Autrement dit, l’acheteur pourra refaire un diagnostic.

S’il affiche des résultats très différents, l’acquéreur (ou le locataire) pourra se retourner contre le vendeur (ou le propriétaire). Et ainsi obtenir une compensation. Ce dernier pourra faire de même vis-à-vis du diagnostiqueur.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/ce-qui-va-changer-avec-le-nouveau-diagnostic-de-performance-energetique_8c6cd49c-6f70-11eb-ae3e-b66a7df4bbc3/

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter (de retour prochainement)

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org