Blog de Philippe Carcone

L’UE va réfléchir à une monnaie numérique publique face à Libra

La Banque centrale européenne (BCE) devrait envisager la création de sa propre monnaie numérique, propose l’actuelle présidence finlandaise de l’Union européenne dans un document vu mardi par Reuters, alors que le projet Libra de Facebook de lancer une cryptomonnaie privée se heurte à l’hostilité des autorités à travers le monde.
Le projet de texte élaboré par la Finlande, qui pourrait être soumis vendredi aux ministres des Finances de l’UE en vue d’une possible adoption le 5 décembre, invite les Vingt-Huit à développer une approche commune sur les cryptomonnaies, notamment avec la possibilité d’interdire les projets jugés trop risqués. D’après un responsable de la BCE, ce projet, dans sa version la plus ambitieuse, autoriserait les consommateurs à utiliser de l’argent électronique qui pourrait être directement déposé auprès de la Banque centrale européenne, sans nécessité d’un compte en banque, d’intermédiaires financiers ou de contreparties, des éléments pour l’instant nécessaires au traitement des paiements numériques.

https://news.google.com/articles/CBMiiQFodHRwczovL3d3dy56b25lYm91cnNlLmNvbS9GQUNFQk9PSy0xMDU0NzE0MS9hY3R1YWxpdGUvRmFjZWJvb2stTC1VRS12YS1yZWZsZWNoaXItYS11bmUtbW9ubmFpZS1udW1lcmlxdWUtcHVibGlxdWUtZmFjZS1hLUxpYnJhLTI5NTIwMDI2L9IBjQFodHRwczovL3d3dy56b25lYm91cnNlLmNvbS9hbXAvRkFDRUJPT0stMTA1NDcxNDEvYWN0dWFsaXRlL0ZhY2Vib29rLUwtVUUtdmEtcmVmbGVjaGlyLWEtdW5lLW1vbm5haWUtbnVtZXJpcXVlLXB1YmxpcXVlLWZhY2UtYS1MaWJyYS0yOTUyMDAyNi8?hl=fr-CA&gl=CA&ceid=CA%3Afr

desk-3139127_960_720

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org