Blog de Philippe Carcone

Exemple danois pour le maintien du travail?

Le Danemark a, lui aussi, prolongé hier l’état d’urgence jusqu’au 13 avril, qui confine à peu près toute la population à domicile. Mais à ceci près que cette décision drastique est accompagnée d’un programme d’aides à nul autre pareil:
– L’État paye de sa poche 75% du salaire de tous les employés du secteur privé, à condition que ceux-ci ne soient pas licenciés, mais en arrêt de travail chez eux. Le montant maximal ainsi versé est de 4.765 $ par mois. Pour ce faire, il a débloqué 55 milliards de couronnes (11,5 G$).
– L’État paye 100% du salaire des fonctionnaires renvoyés temporairement chez eux.
– L’État garantit à hauteur de 70% tous les nouveaux prêts accordés par les banques aux entreprises. Pour ce faire, il a débloqué 60 milliards de couronnes (12,5 G$).
– Au cas par cas, l’État verse des indemnités aux entreprises qui doivent payer des frais fixes devenus insupportables pour elles (ex.: le loyer de ses locaux, les obligations contractuelles, etc.).
– L’État repousse à l’automne tous les paiements d’impôts qu’auraient dû effectuer les entreprises ce printemps.

https://www.lesaffaires.com/blogues/l-economie-en-version-corsee/et-si-legault-s-inspirait-de-la-premiere-ministre-du-danemark/616705

businessman-2682712_960_720

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org