Blog de Philippe Carcone

Cours juridique dans ce cas d’espèce pour déterminer la résidence fiscale

Dans ces conclusions, sur ce cas d’espèce, il est indiqué que la notion de séjour habituel utilisée par la convention fiscale et celle de « séjour principal » figurant à l’article 4B du CGI ne sont pas équivalente.

Le séjour principal renvoie au nombre de jours passés dans l’État. Il n’est pas nécessaire de rester au moins 6 mois mais il suffit que le contribuable y ait résidé plus longtemps que dans aucun autre État au cours de la même année.
Le séjour habituel dépend de la fréquence, de la durée et la régularité des séjours qui font partie du rythme de vie normal d’une personne et qui ont donc un caractère plus que transitoire.

http://www.etudes-fiscales-internationales.com/media/02/02/179947489.pdf

Fiscale

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org