Blog de Philippe Carcone

Comment Bercy veut éviter l’emballement du crédit immobilier

L’autorité a lancé le mois dernier une consultation auprès des parties prenantes (banques, courtiers, promoteurs, consommateurs…), qui avaient jusqu’à ce lundi pour donner leurs avis. Signe de la complexité du sujet, le délai a été prolongé de quelques jours. Quelques pistes semblent se dégager.
Le taux d’effort correspond à la part des revenus consacrés au remboursement de l’emprunt et aux charges qui y sont liées. Fin 2018, il s’établissait en moyenne à un peu plus de 30 %, selon des données de la Banque de France. Et s’il reste globalement inférieur au niveau de 2009, dans un nouveau crédit sur quatre, il dépasse 35 %. Il faudrait peut-être le limiter…
Il faudrait également freiner les rachats de crédit, surtout qu’actuellement il est plafonné à 6 mois d’intérêts.
Il faudrait également relever le taux d’usure et mettre un taux plancher pour les prêts.

https://immobilier.lefigaro.fr/article/comment-bercy-veut-eviter-l-emballement-du-credit-immobilier_23c40a00-fed3-11e9-8ee0-b57f2b41b8ca/

keyboard-338507_960_720

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org