Blog de Philippe Carcone

Assurance-vie : pourquoi les enfants peuvent être déshérités

Dans l’affaire, les enfants du souscripteur faisaient valoir que leur père avait placé dans ce contrat tout ce qu’il possédait, jusqu’au prix de sa maison vendue en viager, et qu’il avait ainsi porté atteinte à leur « réserve héréditaire », c’est-à-dire au minimum qui devait leur revenir. Mais ils n’ont pas obtenu gain de cause.
Les juges ont affirmé que leur père a allégé ses charges lors de la vente en viager, ce qui lui a donné de meilleures disponibilités financières. Il pouvait donc faire d’importants placements, notamment grâce à sa retraite et au partage des frais avec sa compagne. Au demeurant, sa santé n’était pas menacée et même s’il était âgé de plus de 70 ans, ces versements au profit de sa compagne n’étaient pas suspects, a décidé la justice.

https://www.rtl.fr/actu/conso/assurance-vie-pourquoi-les-enfants-peuvent-etre-desherites-7799468693

Capture

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org