2021, année pleine de rebondissements
Beaucoup de surprises nous attendent pour 2021 ! L'après-COVID se dessine lentement et il faut espérer qu'il en sortira de bonnes opportunités pour nous tous et pour la planète !
Suite à un afflux d'inscriptions sur la newsletter malheureusement dû à des robots qui explique la suspension temporaire de cette dernière et des inscriptions.
Tout va rentrer dans l'ordre progressivement !
Depuis 2019, nous conseillons des clients afin d’organiser leur patrimoine et répondre à leurs problématiques spécifiques.
Vous êtes intéressés par investir dans l’immobilier au Québec pour diversifier vos placements, par conviction ou pour avoir votre “chalet au Canada” ?
Vous avez choisi d’émigrer en France ou au Québec. Soyez vigilant et informé des répercussions sur les différents aspects de votre patrimoine.
Soucieux d’être toujours bien informés et afin d’échanger avec les différents acteurs et partenaires, voici les dernières actualités mises en ligne.

Dernières actualités publiées :

L’exubérance des bourses menacée par la relance américaine : explication

La reprise américaine, dans le sillage de la relance de Joe Biden, pourrait bien sonner le glas de l’exubérance boursière que connaît l’économie américaine depuis la crise de 2008. C’est dans les causes de la déconnection de la Bourse avec la croissance que se loge la clé du paradoxe.

Les valeurs technologiques ont été le moteur n°1 de cette hausse on le sait. Elles ont plus que quintuplé en 10 ans et leur poids dans l’indice a augmenté de près de 13 points pour représenter près de 28% à ce jour.

La seconde raison de cette déconnection réside dans la dynamique des dividendes. Ces derniers ont crû bien plus vite que la richesse produite par les entreprises. La baisse des taux a donc joué un rôle décisif dans cette déconnexion de la bourse. Elle a permis d’amplifier la distribution de dividendes

Or compte tenu de ce constat, c’est le gigantisme de la relance américaine, associé à une politique de revalorisation salariale à travers le doublement du salaire minimum qui pose problème… à la Bourse j’entends. 20% de PIB injecté depuis mars 2020, c’est considérable.

Avec à la clé un pouvoir d’achat des ménages qui croîtra plus vite en 2020 et 2021 que durant les années précédant le choc sanitaire. Il y a là tous les éléments pour une reprise en trombe, mais tout aussi d’un cocktail voulu par le gouvernement et FED pour insuffler de l’inflation dans l’économie américaine et éroder la dette publique par ce biais. Avec à la clé un risque de remontée des taux.

https://www.xerficanal.com/economie/emission/Olivier-Passet-Comment-la-relance-americaine-va-faire-baisser-la-bourse-306347861_3749418.html?utm_source=sendinblue&utm_campaign=XC220221&utm_medium=email

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter (de retour prochainement)

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org