Blog de Philippe Carcone

Gestion patrimoniale: comment repenser son allocation d’actifs dans un contexte de taux bas ?

Dans la pratique, l’allocation adaptée d’un client affichant un profil prudent comportera une partie en fonds euros (15% minimum de l’exposition totale). La part obligataire (20%) devra être impérativement ouverte sur un univers très large: obligations gouvernementales ou privées de différentes zones géographiques et de notations différentes (Investment Grade ou High Yield), à maturité courte ou longue etc. Les rendements obligataires ayant atteint des niveaux historiquement faibles, proches de zéro, voire négatifs, les gestionnaires d’actifs doivent en effet diversifier leurs investissements, jouer sur l’effet devises pour générer de la performance. La conservation d’une poche obligataire ne présente, en effet, un intérêt qu’à la condition que les supports d’investissement soient suffisamment diversifiés. L’allocation devra également compter des fonds « multi asset » (25%), des actions pures (30%) et des supports alternatifs (10%) permettant d’obtenir une performance décorrélée par rapport aux autres classes d’actifs.

http://www.fiscalonline.com/Gestion-patrimoniale-comment.html

business-3167295_960_720

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T :
CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations
de banque