Blog de Philippe Carcone

Achat immobilier: seul un cas de force majeure peut excuser un retard chez le notaire

Le vendeur ou l’acquéreur d’un bien immobilier doit prouver un cas de force majeure s’il dépasse la date limite prévue dans un compromis pour signer la vente chez le notaire, et la maladie grave n’est pas forcément une excuse admise.
En l’espèce, le vendeur avait eu 3 mois, entre le diagnostic et l’opération, pour organiser ses obligations vis à vis des acquéreurs du bien.

https://www.cbanque.com/immobilier/actualites/76122/achat-immobilier-seul-un-cas-de-force-majeure-peut-excuser-un-retard-chez-le-notaire

purchase-3113198_960_720

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T :
CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations
de banque