La newsletter est arrivée !
Bonjour à tous !

Depuis le début de cette année, vous pouvez voir de nombreuses actualités mises en ligne quotidiennement sur ce site.

Maintenant vous pouvez vous abonner à la Newsletter quotidienne en bas de cette page !

Vous recevrez juste les titres et les thématiques abordés vous permettant de choisir d’approfondir… ou non !

Je suis certain que mes 10 ans d’expérience dans le domaine, la diversité de mes sources nationales et mon angle de vue professionnel vous permettront d’apprécier ces informations à la pointe de l’actualité!

Bonne lecture !
Depuis 2019, nous conseillons des clients afin d’organiser leur patrimoine et répondre à leurs problématiques spécifiques.
Vous êtes intéressés par investir dans l’immobilier au Québec pour diversifier vos placements, par conviction ou pour avoir votre “chalet au Canada” ?
Vous avez choisi d’émigrer en France ou au Québec. Soyez vigilant et informé des répercussions sur les différents aspects de votre patrimoine.
Soucieux d’être toujours bien informés et afin d’échanger avec les différents acteurs et partenaires, voici les dernières actualités mises en ligne.

Dernières actualités publiées :

L’avantage des fonds communs de placement constitués en société (FCPS)

Lorsqu’on fait des calculs d’impôt total (société de gestion plus impôt personnel de l’actionnaire), le taux combiné est de 63,18 % en 2019 sur les dividendes américains et, tenez-vous bien, 67,44 % pour des dividendes, par exemple, du Royaume-Uni ! N’aimeriez-vous pas que ces revenus toxiques disparaissent ?
Un des avantages de ces fonds est que la SICAV (vous vous souvenez, cette grande société qui gèrent des dizaines, voire centaines de fonds) peut utiliser ses dépenses d’opérations et autres pour annuler complètement ses revenus d’intérêt et ses revenus étrangers. Cet objectif est généralement atteint. Si jamais ce n’est pas le cas, la société paiera de l’impôt (élevé) sur ces revenus mais ne les distribuera pas aux investisseurs. En ne distribuant pas ces revenus toxiques, le montant après impôts fera croître la valeur du fonds. L’investisseur aura donc un gain en capital plus élevé à la vente. Vous voyez qu’on a ainsi « transformé » un revenu toxique en gain en capital, moins imposé (abattement actuel de 50%). L’objectif ultime d’un FCPS est de distribuer le moins possible de revenus à ses investisseurs. Un FCPS, quant à lui, peut voir un gain en capital annulé par une perte en capital d’un autre FCPS, évitant ainsi une distribution…

https://www.lesaffaires.com/blogues/dany-provost/un-secret-qui-peut-valoir-des-centaines-de-milliers-de-dollars/609509

money-256312_960_720

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T :
CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations
de banque