La newsletter est arrivée !
Bonjour à tous !

Depuis le début de cette année, vous pouvez voir de nombreuses actualités mises en ligne quotidiennement sur ce site.

Maintenant vous pouvez vous abonner à la Newsletter quotidienne en bas de cette page !

Vous recevrez juste les titres et les thématiques abordés vous permettant de choisir d’approfondir… ou non !

Je suis certain que mes 10 ans d’expérience dans le domaine, la diversité de mes sources nationales et mon angle de vue professionnel vous permettront d’apprécier ces informations à la pointe de l’actualité!

Bonne lecture !
Depuis 2019, nous conseillons des clients afin d’organiser leur patrimoine et répondre à leurs problématiques spécifiques.
Vous êtes intéressés par investir dans l’immobilier au Québec pour diversifier vos placements, par conviction ou pour avoir votre “chalet au Canada” ?
Vous avez choisi d’émigrer en France ou au Québec. Soyez vigilant et informé des répercussions sur les différents aspects de votre patrimoine.
Soucieux d’être toujours bien informés et afin d’échanger avec les différents acteurs et partenaires, voici les dernières actualités mises en ligne.

Dernières actualités publiées :

La suppression de la taxe d’habitation devrait coûter cher aux propriétaires

La suppression de la taxe d’habitation sur les résidences principales va au final coûter près de 24 milliards d’euros par an à l’État, un manque à gagner qu’il faudra bien aller récupérer dans la poche des contribuables. Parmi les pistes envisagées, il y a la majoration des droits de mutation en cas de vente de logements, et, bien sûr, la hausse de la taxe foncière due par les propriétaires.
Il est en effet question de réviser les valeurs locatives servant de base au calcul de la taxe, lesquelles sont inchangées ou presque depuis 1970. Le propriétaire d’un bien rénové situé dans un quartier en vogue pourrait alors voir sa facture flamber. Un test mené par Bercy dévoile que 60% des biens subiront une hausse de fiscalité, d’environ 125% pour les appartements et jusqu’à 185% pour les maisons.
De plus, les surtaxes d’habitation des résidences secondaires s’envolent! Paris a obtenu, en 2016, que la surtaxe, fixée à 20% au départ, soit portée à 60%. Depuis, elle est passée à 40% à Saint-Jean-de-Luz, à 60% à Nice et à Saint-Nazaire. Elle grimpera à 50% à Bordeaux en 2019. Et la liste devrait s’allonger.

https://www.capital.fr/immobilier/la-suppression-de-la-taxe-dhabitation-devrait-couter-cher-aux-proprietaires-1346698

money-256312_960_720

 

Réseaux sociaux :

           
Informations importantes

Toutes reproductions, même partielles, du contenu de ce site sont soumises à autorisation préalable.

Mentions légales

Newsletter

Stacks Image 3486

N’oubliez pas notre Newsletter

ORIAS 10 053 711 www.orias.fr
SAS au capital de 40 000€ - Conseiller en investissement financier
Membre de la CNCIF Carte T : CPI 7501 2018 000 024 992
Courtier d’assurance et en opérations de banque

Pour toutes réclamations, l'adresser à destination de Monsieur Philippe CARCONE. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée à votre réclamation, vous pouvez vous adresser gratuitement, au médiateur de l’Autorité des marchés financiers (par courrier postal, à l’adresse 17 place de la Bourse 75082 Paris cedex 2 ou par formulaire électronique accessible sur le site internet de l’AMF : https://www.amf-france.org